Rhétorique texte / image, minimalisme et jeux de perspective : l’héritage de Cham

[Comicalités – Etudes de culture graphique (avril 2014)]

Résumé: Aujourd’hui oubliée, l’influence de Cham sur la culture visuelle pourrait, de par son étendue, surprendre nombre de connaisseurs en bande dessinée, en cinéma et en sémiologie. A l’époque de Louis-Philippe, il a doté l’image narrative d’une dynamique du cadrage et d’une réflexivité dont la première moitié de cet article en deux parties esquisse les tenants et aboutissants à travers auteurs et médias. Certains procédés narratifs du roman Vie et opinions de Tristram Shandy, gentilhomme (1759-67) de Laurence Sterne mettent en évidence à la fois l’originalité et la postérité des travaux de Cham. L’humour débridé de Cham a su s’affranchir de normes immémoriales de la représentation et de l’économie narrative telles que le portrait en pied des personnages, la redondance entre image et légende, et, dans la foulée, le devoir même de représentation d’un sujet.

Cham. Deux vieilles filles vaccinées à marier, 1840, p. 13. Source: Cité internationale de la bande dessinée et de l’image, Fonds Cham (collection numérisée disponible sur le site de la Cité Internationale de la Bande Dessinée et de l’Image).

Cham. Deux vieilles filles vaccinées à marier, 1840, p. 13.
Source: Cité internationale de la bande dessinée et de l’image, Fonds Cham.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s